Pages

Rechercher dans ce blog

dimanche 30 janvier 2011

Tassement Et Liquéfaction

Tout sol soumis à l‘application de contraintes extérieurs (remblais, fondations et son propre poids) subit une déformation verticale : le tassement. Le sol étant en grande partie composé de vide, ainsi par réarrangement de ses particules, on observe une diminution du volume du sol concerné, ceci s’appelle la compressibilité du sol
   
Tassement des sols grossiers
Dans des sols de type grenus, le tassement du aux charges des structures ou des bâtiments est un phénomène rapide, voire quasi immédiat. En effet, les réarrangements entre les grains de sol, s’effectuent aussitôt que les charges sont appliquées. Les tassements ainsi obtenus sont généralement considérés comme un comportement quasi élastique. 


Tassement des sols fins
Par contre, les mêmes charges appliquées à des sols cohérents à grains fins et saturés (argiles, limons,…), vont provoquées un tassement à plus long terme. En effet, l’eau présente dans le matériau mettra beaucoup de temps à être évacuée. Elle subira d’abord un phénomène de surpression avant de s’évacuer par les pores du sol et de permettre à la structure du terrain de se déformer. Ces tassements à long terme des sols cohésifs sous des charges constantes, sont appelés tassements de « consolidation » (figure suivante). 
Courbe de consolidation d'un sol

Les sols fins présentent une faible perméabilité, par conséquent l’évacuation des pressions interstitielles est un processus très lent,