Pages

Rechercher dans ce blog

mardi 2 avril 2013

Mission G3 : Etudes D’Exécution Des Ouvrages Géotechniques


« Se déroulant en 2 phases interactives et indissociables, elle permet de réduire les risques résiduels par la mise en œuvre à temps de mesures d’adaptation ou d’optimisation. Elle est normalement confiée à l’entrepreneur. » [Norme NFP 94-500, Décembre 2006] - norme modifiée en novembre 2013

Ces études devraient, de préférence, toujours s’appuyer sur une étude géotechnique solide et complète de type G2. Afin d’éviter un conflit d’intérêt, le bureau d’étude géotechnique intervenant dans les phases G2 et G4 (avec pour client le maître d’ouvrage) doit éviter d'intervenir sur la même étude lors d’une mission de type G3 (avec pour client l’entreprise).
Cette mission est de plus en plus souvent traitée par un bureau d’étude interne à l’entreprise de travaux spéciaux adjudicataire du marché ; si elle n’en dispose pas, cette mission est sous-traitée.

-      Phase Étude

Investigations


 « Définir un programme d’investigations géotechniques spécifique, le réaliser ou en assurer le suivi technique, en exploiter les résultats. » [Norme NFP 94-500, Décembre 2006] - norme modifiée en novembre 2013

Lorsque les sondages de sol transmis à l’entreprise ou au bureau d’étude ne sont pas suffisants (en nombre, en profondeur ou en qualité), il peut être nécessaire de prévoir un complément d’investigation. Généralement, ces campagnes ont pour objectif principal d’optimiser les caractéristiques de sol retenues dans les calculs.